Interview Charlotte Grange
Interview

Interview Charlotte Grange

Témoignage de Charlotte Grange, Administratrice du Centre Social et Culturel Vent des Iles

Bonjour Charlotte, merci de bien vouloir témoigner de ton engagement au sein du Centre Social et Culturel Vent des Iles !

Comment as-tu connu le Centre Social et Culturel Vent des Iles ?

Tout d’abord en tant que professionnelle, il y a environ une quinzaine d’années. En effet, je travaillais à l’époque au service « Jobs & Stages » du Centre Départemental Information Jeunesse (CDIJ) de La Rochelle. Comme j’étais chargée, entre autres, de gérer le réseau d’annonces des centres sociaux rochelais, j’ai beaucoup collaboré avec eux et fait leur connaissance.

En 2012, j’ai rejoint personnellement le centre social et culturel Vent des Îles afin de participer au tout premier vide-grenier, en tant qu’exposante. Originaire de La Pallice, Vent des Îles est le centre social et culturel de mon quartier. Avec mes enfants, j’avais aussi l’habitude de rejoindre chaque année le groupe « Educathème » (aujourd’hui « Récré-action ») au centre-ville lors du Carnaval. Je connaissais le centre mais je ne m’y impliquais que de façon ponctuelle.

Dans un premier temps, je me suis beaucoup plus impliquée dans l’association de parents d’élèves « Les Petits Nicolas » de l’école élémentaire de La Pallice. Une association que nous avons créée avec Aurélie Sabourin et dont je suis la Présidente. Via cette association de parents d’élèves, le lien et la sympathie se sont de suite créés avec Régis Dinvaux, l’ancien directeur de Vent des Îles. Avant de partir pour un nouveau poste à Rochefort, il m’a présenté à Grégory Rudeaux, le directeur actuel de Vent des Îles, le courant est tout de suite passé et la décision d’entrer au CA est arrivée doucement mais sûrement, comme une évidence.

Je connaissais déjà Aurélie Sabourin, membre de notre association de parents d’élèves mais également administratrice au Vent des Îles depuis 2016. Grâce à son retour d’expérience, j’ai constaté que les deux casquettes étaient gérables, je me sentais plus apte et à l’aise, je connaissais plus de monde, c’est pourquoi je me suis présentée au conseil d’administration en avril 2017.

Quel élément t’as le plus marqué lors de cette première année en tant qu’administratrice ?

Plusieurs choses, mais pour n’en retenir qu’une, je dirais la Commission Enfance. En tant que parent, c’est un secteur qui m’intéresse et c’est un secteur très important. Etant autoentrepreneuse (by Chachapoildechat), mes enfants ne sont pas inscrits à l’accueil périscolaire, j’en ai donc une vision extérieure et objective.

Administrateurs et salariés, nous avons participé à 4 réunions. Je trouve que c’est bien de donner la possibilité aux personnes qui sont dans ce secteur de s’exprimer afin d’améliorer leurs conditions de travail, c’est un premier pas encourageant.

Qu’est-ce que ton engagement au conseil d’administration t’apporte-t-il ?

Une reconnaissance personnelle, des rencontres riches et l’envie de faire plaisir ! Cela me fait plaisir de donner un coup de main et de rendre service comme par exemple lors des Portes Ouvertes ou lors de l’organisation du carnaval !

J’ai l’impression d’être utile, d’essayer de faire en sorte que cela se passe mieux pour tous, salariés et les bénévoles. En tant qu’administratrice, ma priorité est le bien-être des salariés, qu’ils se sentent bien et qu’ils restent le plus longtemps possible… Si les salariés sont heureux, les adhérents seront plus à l’aise et donc plus nombreux ! J’ai du mal à concevoir le CA comme »au-dessus de la structure », car pour moi nous sommes tous sur un pied d’égalité, je ne me sens en aucun cas supérieure ni aux salariés et ni aux bénévoles.

Souhaiterais-tu, à l’avenir, intégrer le bureau ?

Pourquoi pas ? S’il y a un besoin, qu’il faut quelqu’un, oui pourquoi pas, mais je ne veux prendre la place de personne !

Quel est ton rôle au quotidien en tant qu’administratrice ?

Je participe au conseil d’administration qui a lieu environ tous les deux ou trois mois selon l’actualité. Je vais également participer à la journée d’évaluation du projet social avec les autres administrateurs et les salariés.

Selon moi, il s’agit surtout de répondre aux demandes ponctuelles.

Qu’aimerais-tu voir évoluer/changer chez Vent des Îles ?

A l’heure actuelle, ce qui me déplaît le plus est que quelque soit l’heure à laquelle on passe, on a l’impression que le centre est fermé de l’extérieur. Je pense que l’extérieur n’est pas chaleureux. Là, nous sommes en pleine période de vacances d’automne et pourtant il n’y a pas de lumière, de bruits d’enfants, cela paraît trop calme. Si on ne connaît pas le centre, si on ne sait pas qu’il y a plein d’activités pour les adultes et les enfants, on n’entre pas. La nouvelle signalétique amène à regarder le bâtiment, les habits des arbres amènent de la gaieté, mais il y a encore beaucoup à faire pour donner de la vie !

J’aimerai également que l’intérieur soit un endroit plus vivant et convivial, « habité », je trouve que la salle polyvalente est triste, les salles sont trop neutres, trop bien rangées. Il y a un manque de convivialité, de « bazar » qui fait partie de l’image que j’ai d’un centre social : il manque des dessins collés aux fenêtres, plus de lumière, de couleurs, de bruits… de la vie ! Tout est trop cloisonné, il faut égayer  extérieurement et intérieurement le centre, les salles et les couloirs… Par exemple, l’accueil est trop « rectiligne », cela donne une image assez stricte, et c’est l’inverse de ce que l’on attend d’un centre social ! Il faut ajouter un petit grain de folie !

Que souhaites-tu pour le Centre Social et Culturel à l’avenir ?

Je souhaiterai plus de cohésion entre les différents entités, bénévoles, adhérents, salariés et administrateurs. Qu’il y ait une alchimie.

J’aimerai qu’il y ait plus d’actions qui rassemblent tous ceux qui ont un pied dans le centre, comme l’ont fait les Portes Ouvertes.

Lors des conseils d’administration, je souhaiterai plus de réunions globales sur l’activité de l’association, quel sens lui donner, etc. J’aimerai également voir se développer plus d’activités passerelles.

Depuis plusieurs années, chaque été, je participe aux animations de quartier organisées par Vent des Îles et La Ville de La Rochelle (ex : Halloween, Quartiers en Mouvement…), il y a une cohésion que tu retrouves là-bas que tu ne retrouves pas ici. J’adore y participer, les animations de Loïc (Responsable du Pôle Jeunesse) sont supers, tout le monde se rejoint et discute ensemble, il y a une bonne ambiance. Les gens sont contents de participer, ils savent qu’ils vont passer un bon moment !

Merci pour ce beau témoignage, pour finir, que dirais-tu à quelqu’un qui ne connait pas le Centre Social et Culturel Vent des Iles ?

Tout simplement : « Viens aux animations de quartier ! C’est génial ! ».

Vous aimerez aussi...

1 Comment

  • Reply
    Interview Aurélie Sabourin - Centre Social et Culturel Vent des Iles
    23 novembre 2017 at 11 h 10 min

    […] l’accueil périscolaire. Ma fille s’y  rend régulièrement et mon fils également. Avec Charlotte Grange, également administratrice, nous faisons partie de l’association de parents d’élèves […]

  • Leave a Reply